L’utérus , quel est son rôle? Tout savoir

uterus

L’utérus est un organe du système reproducteur féminin dans lequel le foetus va se développer lors d’une grossesse.

Il est un acteur majeure de fertilité et de la grossesse.

 

 

Qu’est-ce que l’utérus ?

L’utérus est un organe du système reproducteur féminin. Elle a la forme d’une poire à l’envers et a des parois épaisses. La fonction principale de l’utérus est d’héberger et de nourrir le fœtus jusqu’à ce qu’il soit prêt pour la naissance.

Ou se trouve l’utérus?

L’utérus se trouve au milieu du bassin, derrière la vessie et devant le rectum. La position réelle de l’utérus dans le bassin varie d’une personne à l’autre. Chaque poste a son propre nom :

  • Utérus antéversé. Un utérus antéversé bascule légèrement vers l’avant.
  • Utérus rétroversé. Un utérus rétroversé se plie légèrement vers l’arrière.

Ces deux positions sont normales et la position de l’utérus peut changer tout au long de la vie d’une femme, le plus souvent après une grossesse.

Anatomie et fonction

Fond

Le fond de l’utérus est la partie supérieure de l’utérus. Il est large et courbé. Les trompes de Fallope se fixent à l’utérus juste sous le fond de l’utérus.

Corpus

Le corpus est le corps principal de l’utérus. Il est très musclé et peut s’étirer pour s’adapter au développement du fœtus. Pendant le travail, les parois musculaires du corps se contractent pour aider à pousser le bébé à travers le col de l’utérus et le vagin.

Le corps est recouvert d’une membrane muqueuse appelée endomètre. Cette membrane réagit aux hormones de la reproduction en changeant son épaisseur à chaque cycle menstruel. Si un ovule est fécondé, il se fixe à l’endomètre. S’il n’y a pas de fécondation, l’endomètre perd sa couche externe de cellules, qui sont libérées pendant les règles.

Isthme

La partie de l’utérus située entre le corps et le col de l’utérus s’appelle l’isthme. C’est là que les parois de l’utérus commencent à se rétrécir vers le col de l’utérus.

Col de l’utérus

Le col de l’utérus est la partie inférieure de l’utérus. Elle est tapissée d’une muqueuse lisse et relie l’utérus au vagin. Les glandes de la muqueuse cervicale produisent habituellement un mucus épais. Cependant, pendant l’ovulation, elle s’amincit pour permettre aux spermatozoïdes de passer facilement dans l’utérus.

Le col de l’utérus comporte trois parties principales :

  • C’est la partie interne du col de l’utérus qui mène à l’utérus.
  • Canal cervical. Le canal cervical relie l’utérus au vagin.
  • L’exocol est la partie externe du col de l’utérus qui dépasse dans le vagin.

Pendant l’accouchement, le col de l’utérus se dilate (s’élargit) pour permettre au bébé de passer par le canal de naissance.

Affections de l’utérus

Affections utérines congénitales

Le mot congénital fait référence à quelque chose qu’une personne a à la naissance. Environ 1 femme sur 300 naît avec une maladie utérine congénitale. Dans certains cas, les affections utérines congénitales causent des complications pendant la grossesse.

Voici quelques exemples d’affections utérines congénitales :

  • L’utérus de Septate. Une bande de muscle divise l’utérus en deux parties distinctes.
  • Utérus bicornué. L’utérus a deux petites cavités au lieu d’une grande.
  • Utérus didelphique. L’utérus a deux cavités plus petites, chacune avec son propre col de l’utérus.
  • Utérus unicorné. Seulement la moitié de l’utérus se forme.

Endométriose

L’endométriose se produit lorsque l’endomètre, qui tapisse habituellement l’utérus, se développe à l’extérieur de l’utérus, des trompes de Fallope ou de la paroi pelvienne. Elle peut causer des douleurs intenses, surtout pendant les menstruations ou les rapports sexuels.

Fibromes utérins

Les fibromes utérins sont des excroissances non cancéreuses sur les parois de l’utérus. Leur taille peut varier de très petite (la taille d’une graine) à assez grande (la taille d’une orange). Bien que les fibromes ne causent pas toujours des symptômes, certaines femmes souffrent de saignements et de douleurs. En outre, les plus grandes peuvent également entraîner des problèmes de fertilité dans certains cas.

Prolapsus utérin

Un prolapsus survient lorsque le système de soutien d’un organe est étiré ou endommagé. Le prolapsus utérin survient lorsqu’une partie de l’utérus glisse dans le vagin. Dans les cas graves, une partie de l’utérus peut sortir de l’ouverture vaginale. Beaucoup de choses peuvent causer ceci, y compris l’accouchement, la chirurgie, la ménopause, ou les activités physiques extrêmes.

Maladie inflammatoire pelvienne

La maladie inflammatoire pelvienne (MIP) est une infection des organes reproducteurs féminins. Elle est parfois causée par les mêmes bactéries qui causent la gonorrhée et la chlamydia, bien que d’autres bactéries puissent aussi la causer.

Les principaux symptômes de la salpingite sont des douleurs abdominales basses, ainsi que des douleurs pendant les rapports sexuels et la miction. D’autres symptômes possibles comprennent des pertes vaginales inhabituelles, de la fatigue et des saignements irréguliers. Si elle n’est pas traitée, la salpingite peut entraîner l’infertilité et un risque accru de grossesse extra-utérine.

Cancer

Bien que le cancer de l’utérus puisse débuter n’importe où dans l’utérus, il est plus fréquent dans l’endomètre. Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque qu’une femme développe un cancer de l’endomètre, notamment l’obésité et la prise d’œstrogènes sans progestérone.

Le cancer peut également affecter les cellules du col de l’utérus et causer le cancer du col de l’utérus. Les médecins ne sont pas certains des causes exactes et des facteurs de risque du cancer du col de l’utérus, mais le tabagisme et les infections transmissibles sexuellement semblent tous deux être un facteur, en plus d’avoir un système immunitaire faible.

Symptômes d’un problème utérin

Les symptômes de nombreuses affections utérines partagent certains symptômes principaux, notamment :

  • périodes très abondantes
  • saignement entre les règles
  • pertes vaginales inhabituelles ou nauséabondes
  • douleur pelvienne ou lombaire
  • douleur pendant les menstruations ou les rapports sexuels
  • douleur pendant la miction ou les selles

Contactez votre médecin si vous remarquez l’un de ces symptômes. À l’aide de vos antécédents médicaux et de votre examen physique, ils peuvent vous aider à déterminer ce qui pourrait en être la cause.

Conseils pour un utérus en santé

L’utérus est un organe important avec de nombreuses parties mobiles. Suivez ces conseils pour le garder en santé :

Obtenez des frottis de routine

Les frottis vaginaux peuvent détecter des changements précancéreux dans le col de l’utérus, en plus d’autres affections utérines.

Il est recommandé :

  • toutes les femmes âgées de 21 à 29 ans subissent un test de Papanicolaou tous les trois ans
  • les femmes de 30 ans ou plus subissent un test de Papanicolaou et un test de dépistage du virus du papillome humain (VPH) tous les cinq ans jusqu’à l’âge de 65 ans, même si elles ont été vaccinées contre le VPH
  • les femmes de plus de 65 ans cessent de subir un test Pap si elles en ont subi régulièrement au cours des 10 dernières années, à moins qu’elles ne présentent un risque plus élevé de cancer de l’utérus

Faites-vous vacciner contre le VPH

Le vaccin contre le VPH (Papillomavirus humain) protège contre neuf souches. Il est offert aux femmes âgées de 9 à 26 ans. Selon la FDA, le vaccin peut prévenir jusqu’à 90 pour cent des cancers du col de l’utérus, du vagin et de l’anus.

Utilisez un préservatif

L’utilisation d’un préservatif pendant les rapports sexuels aide à prévenir la propagation des IST, ce qui peut augmenter le risque qu’une femme développe une salpingite ou un cancer du col utérin.

Évitez de fumer

Le tabagisme est lié à certains types de cancer du col de l’utérus. Si vous fumez actuellement, essayez ces conseils pour cesser de fumer.

Mangez bien

Les types d’aliments suivants sont connus pour aider à garder votre col de l’utérus en bonne santé et pour stimuler votre système immunitaire :

  • les aliments riches en acide folique, comme les asperges, le brocoli et autres légumes verts
  • les aliments riches en vitamine C, comme les oranges et les pamplemousses
  • les aliments riches en bêta-carotène, comme les carottes, les courges et le cantaloup
  • les aliments riches en vitamine E, comme les pains et les céréales à grains entiers
L’utérus , quel est son rôle? Tout savoir
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire