Comment faire garder son enfant en 2020?

Faire garder son enfant en 2020 n’est pas chose aisée.

Que cela soit par nécessité après un congé parental ou pour entraîner votre enfant à la sociabilisation, de nombreux choix s’offrent à vous, mais comment sélectionner le meilleur ?

La priorité est de connaître vos besoins et attentes réelles, vis-à-vis de votre emploi du temps et surtout de votre petit bout.

 

Le mode de garde en extérieur

Le plus connu étant la crèche, votre enfant se retrouvera pris dans une structure sécurisée, entouré d’adultes référents et diplômés. Ce mode de garde permet à l’enfant de découvrir la sociabilisation plus rapidement et se confronter au monde de l’école de manière moins stressante. Cependant, sachez qu’au moindre souci de santé, votre enfant sera évincé et vous serez obligé de le faire garder en urgence par un tiers.

 

La garde partagée, peut être un excellent compromis si vous connaissait dans votre entourage d’autre enfants à faire garder. Une auxiliaire parentale prend en charge la garde de deux enfants soit chez vous soit chez les autres. La facture se retrouve divisée par deux et votre enfant se fait un ami fidèle lors de ses moments de garde (toujours le même copain).

 

L’assistante maternelle, est souvent le choix prioritaire chez les jeunes parents ! Elle est agréée par l’état et sa maison est reconnue aux normes pour la garde d’enfant. Elle peut avoir plusieurs enfants en même temps et votre tout-petit peut donc se sociabiliser en douceur au contact d’un très petit groupe. Le désavantage, c’est qu’elles sont peu nombreuses, les listes d’attente sont parfois longues et les horaires peuvent être un obstacle pour des parents ayant des horaires atypiques.

 

Pour un mode de garde à domicile

Vous désirez laisser votre enfant directement à la maison, pour éviter les aller-retours ou qu’il est moins de difficultés à s’acclimater à une nouvelle personne tout en se sentant en sécurité dans sa propre maison ?

Vous pouvez opter pour une baby-sitter, de manière épisodique. Cette solution, hélas, n’est pas réellement confortable pour une longue période, car la baby-sitter est souvent étudiante ou fait cela comme travail d’appoint, il n’est donc pas certain de l’avoir chaque jour sur les mêmes plages horaires à moins de bien s’y préparer en

amont.

 

La nounou à domicile est une personne qui garde votre enfant directement chez vous, pour une période plus longue. Vous pouvez avec elle ouvrir un vrai contrat de travail encadrant le taux horaire, ce qu’elle peut faire ou non, ses déplacements avec bébé, des petits nettoyages d’appoint durant la sieste (chaise haute, table de repas ou de jeux, etc.). Cependant, c’est souvent des femmes qui n’ont pour la plupart jamais reçu de diplôme de la petite enfance et ont appris les gestes importants par leur expérience de vie.

 

L’auxiliaire parentale peut-être un bon compromis pour la garde à domicile. Ben que non agrée par l’état, elle se rapproche de l’assistante maternelle au niveau tarif et horaire de garde. Avec ou sans formation de base, elle peut s’occuper de votre enfant sur votre temps de travail et s’occuper de l’environnement de l’enfant si vous avez vu cela avec elle au préalable (linge de l’enfant uniquement, nettoyage des jouets, rangement de la chambre de bébé, etc.)

 

La fille au pair, est un incontournable pour les couples qui ont des horaires atypiques, mais une maison qui pourrait accueillir une nouvelle personne. Si vous disposez d’une chambre supplémentaire, pourquoi ne pas prendre en contrat une fille au pair qui pourrait à la fois s’occuper de votre enfant, l’aider à s’épanouir, lui apprendre une nouvelle langue ? L’inconvénient est qu’elle est souvent étudiante et doit jongler avec ses heures de cours, mais avec un bon emploi du temps, cela reste une solution tout à fait acceptable.

 

Quel est le bon choix alors ?

Nous vous rappelons donc que le choix vous incombe, selon vos besoins, vos attentes et celle de vos enfants. Nous ne pouvons vous conseiller que de vous y prendre le plus tôt possible pour l’inscription en crèche ou auprès d’une assistante maternelle. N’hésitez pas à faire passer de nombreux entretiens aux baby-sitters, aux nounous ou aux filles au pair. Seul votre instinct peut vous dire si cela fonctionnera avec elle. N’oubliez pas, le lien de confiance doit être réel, car vous laissez la chose la plus chère à votre cœur : votre bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *