Quand faut-il s’inquiéter des crampes de grossesse ?

crampes grossesse

La plupart des futures mamans éprouveront de légères douleurs tout au long de la grossesse. Après tout, votre corps change à chaque nouveau jour. Et avouons-le, ce n’est pas si facile de transporter un bébé en pleine croissance !

Les crampes peuvent être une partie normale de votre grossesse, mais parfois elles peuvent être une préoccupation sérieuse. Avec un peu de connaissances, vous serez en mesure de découvrir ce qui cause votre inconfort.

Pourquoi ai-je des crampes ?

Au cours des premier et deuxième trimestres, votre corps est occupé à faire des heures supplémentaires pour préparer votre nouveau bébé.

Les muscles de votre utérus vont bientôt commencer à s’étirer et à se dilater. Cela peut provoquer une sensation de tiraillement des deux côtés de l’estomac. Très tôt dans votre grossesse, vous pouvez même ressentir des douleurs semblables à celles de vos règles. L’augmentation de la pression pelvienne au cours de la grossesse est assez courante.

Effets secondaires au début de la grossesse

Les effets secondaires typiques d’une grossesse précoce, comme la constipation, peuvent causer des crampes. Vous pouvez également éprouver des crampes tout en suivant votre routine d’exercice normale.

Cela peut créer un stress supplémentaire sur vos muscles. Les crampes pendant l’exercice sont un signal pour vous d’arrêter et de prendre un repos bien nécessaire.

Infection

Les infections à levures ou les infections des voies urinaires (IVU) peuvent également causer des crampes. Selon une étude , jusqu’à 6 % des futures mamans développeront une IVU pendant leur grossesse. Les infections urinaires peuvent rapidement entraîner une infection des reins. Cela augmente votre risque de commencer un travail prématuré.

Votre médecin devrait tester votre urine à chaque rendez-vous pour s’assurer qu’il n’y a aucun signe d’infection.

Sexe

Les rapports sexuels peuvent également entraîner des crampes. Beaucoup de femmes qui ont la chance d’avoir une grossesse normale et en bonne santé peuvent continuer à avoir des relations sexuelles jusqu’à l’accouchement.

Mais pendant la grossesse, il se peut que vous trouviez que le sexe semble quelque peu différent. Cela peut vous sembler moins qu’agréable, en raison de l’expansion de votre ventre. Plus tard dans votre grossesse, l’orgasme peut éventuellement vous faire ressentir de légères contractions.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes après avoir eu des relations sexuelles, parlez-en à votre médecin.

Grossesse extra-utérine

Même si de légères crampes sont normales pendant la grossesse, vous devriez quand même parler à votre médecin de votre malaise. Si vous commencez à voir des taches ou des saignements en même temps que vos crampes, cela pourrait être un signe de fausse couche ou de grossesse extra-utérine.

Avec une grossesse normale, votre ovaire libère un ovule dans les trompes de Fallope. Lorsque les spermatozoïdes fécondent l’ovule, celui-ci se déplace dans l’utérus et s’attache à la paroi. L’œuf continue de croître au cours des neuf prochains mois.

Les grossesses extra-utérines se produiraient dans 1 à 2 pour cent des grossesses. L’ovule fécondé ne se déplace pas dans l’utérus, mais reste dans votre trompe de Fallope. Dans de rares cas, l’ovule fécondé peut se fixer à l’un de vos ovaires, au col de l’utérus ou même à votre abdomen.

Si vous ressentez des douleurs aiguës qui durent plus de quelques minutes, vous devriez communiquer immédiatement avec votre médecin.

Prééclampsie

Une autre cause de grave préoccupation est une condition appelée pré-éclampsie. La prééclampsie peut survenir à tout moment après la 20e semaine de grossesse.

La pré-éclampsie peut entraîner des douleurs dans la partie supérieure droite de l’estomac. Cela peut augmenter votre risque de rupture placentaire, une condition où votre placenta se détache de la paroi utérine avant l’accouchement.

Votre médecin vérifiera votre tension artérielle et votre urine à chaque rendez-vous jusqu’à l’accouchement. Les protéines trouvées dans votre urine peuvent être un signe de pré-éclampsie (on appelle cela la protéinuerie) .

 

Crampes et troisième trimestre

Au début de votre troisième trimestre, vous commencerez très probablement à ressentir plus de pression dans votre bassin. C’est assez courant, car votre bébé grandit très rapidement maintenant.

Votre tout-petit appuie sur les nerfs qui vont de votre vagin jusqu’à vos jambes. Vous pouvez ressentir plus de pression et de crampes lorsque vous marchez, alors que le bébé rebondit dans votre ventre. Le fait de vous allonger sur le côté pendant un certain temps peut soulager votre inconfort. Mais communiquez immédiatement avec votre médecin si vous ressentez des crampes régulières et croissantes.

« Les crampes au cours du troisième trimestre ne sont jamais vraiment considérées comme normales pendant la grossesse « , a dit Bond. Mme Bond ajoute que si une future maman vit une telle situation, elle devrait toujours demander conseil à son médecin le plus tôt possible.

Bien que les symptômes du travail prématuré puissent être différents chez chaque future maman il est  important de signaler tout resserrement ou dureté de votre ventre, ainsi que tout nouveau mal de dos. Surtout si vos douleurs dorsales s’accompagnent de changements dans les pertes vaginales.

SymptômeCause possible
Crampes accompagnées de taches ou de saignementsFausse couche ou grossesse extra-utérine
Douleurs et crampes dans la partie supérieure droite de l’estomacPrééclampsie
Crampes accrues et régulières au cours du troisième trimestreTravail prématuré

Comment puis-jeme soulager ?

Ne vous sentez pas lugubre à propos des crampes. Il y a plusieurs choses simples que vous pouvez faire pour obtenir un certain soulagement. Essayez de réduire l’activité physique et évitez les positions qui provoquent des crampes. Prendre un bain chaud le soir avant d’aller au lit et prendre des moments de repos dans la journée pour vous reposer tranquillement et confortablement, devrait également soulager votre ventre.

Le port d’un bandeau de maternité peut aussi offrir un certain réconfort contre les crampes, a dit Bond. Elle a recommandé le port d’une simple ceinture élastique en velcro sous le ventre. Assurez-vous qu’il est réglable et qu’il n’est pas trop restrictif.

Quand faut-il s’inquiéter des crampes de grossesse ?
Noter cet article

Laisser un commentaire