x

Grossesse non désirée : quels sont les moyens de contraception les plus efficaces ?

Que vous soyez une mère de famille, une jeune célibataire qui profite de la vie ou une jeune femme en couple, vous partagez peut-être la même crainte chaque mois : la peur d’une grossesse non désirée. Chaque rapport sexuel non protégé est un risque éventuel de tomber enceinte. Heureusement, il existe, aujourd’hui, une panoplie de choix en matière de contraception. Si ces méthodes permettent de prévenir les grossesses, force est de constater que certaines seront plus efficaces que d’autres. Ce guide vous aidera à faire un choix plus judicieux.

Mais avant, qu’est-ce qu’une méthode contraceptive ?

Si l’on se base sur la définition donnée par l’Organisation Mondiale de la Santé ou OMS, la contraception est : « l’utilisation d’agents, de dispositifs, de méthodes ou de procédures pour diminuer la probabilité de conception ou l’éviter ». Dans des termes plus simples, la contraception est donc un moyen pour éviter une grossesse non-désirée. Mais parmi cette liste de contraceptifs du site SanteSansTabou.com, quelle est la solution la plus adaptée à vos besoins ? Afin de faire un choix judicieux, il est de mise de se baser sur plusieurs critères : l’âge, le mode d’administration, la période d’utilisation, le côté pratique, les effets secondaires, les avantages, les inconvénients ainsi que l’efficacité. En effet, si tous les moyens de contraception promettent un objectif commun, tous ne présentent pas la même efficacité.

Les moyens de contraception en chiffre

Mais quelles sont les véritables impacts des moyens de contraception dans la vie des femmes actives sexuellement ?

  • 91,2 % des femmes de 15 à 29 ans utilisent un moyen de contraception
  • 16.5 % des jeunes utilisent une double méthode contraceptive
  • 50.5 % des 15 à 29 ans utilisent la pilule contraceptive
  • Les méthodes contraceptives plus récentes sont minoritaires
  • Le préservatif masculin est surtout utilisé chez les jeunes moins de 20 ans

Les méthodes contraceptives : du plus efficace au moins efficace

Quelle contraception choisir ? L’un des critères qui vous aideront à faire le choix est, comme vous l’aurez compris, l’efficacité. Voici donc une liste, non exhaustive des différentes méthodes de contraception, en allant du plus efficace au moins efficace :

L’implant

Vous êtes à la recherche d’une méthode contraceptive efficace et simple ? L’implant est à l’honneur ! À la taille d’une allumette, cette méthode contraceptive se place sous la peau. Une fois qu’il sera installé, l’implant diffuse progressivement une hormone qui bloque l’ovulation. Cette méthode est particulièrement pratique car elle est efficace durant 3 ans. De plus, sa fiabilité est de 99.9 %. Il s’agit donc, si on se réfère aux chiffres, de la méthode la plus fiable, jusqu’à l’heure.

La pilule contraceptive

Parmi les méthodes de contraception, la pilule contraceptive est, certainement, la plus utilisée de tous. Elles continent, des hormones qui permettent de contrôler le cycle menstruel. Résultat : il est possible de prévenir la grossesse. En fonction du fabricant et du produit, la pilule peut combiner deux ingrédients (œstrogène et progestatif) ou un seul (progestatif). Pour être efficace, la pilule doit être prise, tous les jours, à la même heure. Si vous veillez à une utilisation correcte et que vous n’oubliez aucune prise, la pilule contraceptive offre une grande efficacité : qui est de 99.7 %.

L’anneau vaginal

Sur la même ligne que le contraceptif oral, l’anneau vaginal. Cette méthode est également très connue et commune. Son principe est simple : à insérer dans le vagin, à garder 21 jours et à retirer ensuite à la quatrième semaine du mois. Dans cet anneau vaginal, un composant important attire l’œil : c’est l’hormone. Ces hormones sont libérées petit à petit. Ainsi, le dispositif permet d’éviter les grossesses non désirées. Comme pour la pilule contraceptive, le taux d’efficacité de cette solution est de 99.7 %. Elle est donc toute aussi efficace.

Le timbre contraceptif

Cette autre méthode hormonale s’applique directement sur la peau et se change toutes les semaines. On y retrouve, une fois de plus, deux hormones : l’œstrogène et le progestatif. Ces deux hormones sont diffusées petit à petit dans l’organisme, par le biais de la peau. Ce qui permet de contrôler le cycle et d’éviter, par conséquent, une grossesse non désirée. Son utilisation est également assez pratique et offre une efficacité de 99.7 %.

Les préservatifs

Les préservatifs masculins ou condoms sont également très plébiscités. Depuis quelques années, les préservatifs féminins ont, également, réussi à se faire une place d’honneur sur le marché. Mais ils ne rencontrent pas un aussi grand succès que les préservatifs masculins. L’objectif de ces deux méthodes est simple : empêcher les spermatozoïdes d’arriver à l’intérieur du vagin. Selon les chiffres, le préservatif masculin est efficace à 98 %. Tandis que le préservatif féminin est efficace à 95 %. La grande différence que les préservatifs ont avec les contraceptifs hormonaux, c’est qu’ils protègent contre les infections transmissibles sexuellement ou ITS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *